Sébastien
PEYTAVIE

4ème circonscription
de la Dordogne

Le vent de l'espoir

Le moment est historique.

Depuis plus de 20 ans d’ultra libéralisme, les inégalités se sont creusées. Les souffrances des jeunes, des aînés, des travailleurs, se sont aggravées. La précarité s’est banalisée. La pauvreté a explosé pendant qu’une poignée de privilégiés a trouvé son compte dans le dernier quinquennat.

Chaque jour qui passe est un désastre pour le Vivant, qu’il s’agisse des êtres humains ou de la Planète. 

Peut-on sérieusement continuer comme si de rien n’était ? 

Les 12 et 19 Juin, tous ensemble, comme l’a fait le Front Populaire avant nous, nous pouvons changer le cours de l’Histoire. 

Je m’engage avec enthousiasme dans cette campagne, accompagné de ma suppléante Emilie Chalard, et de mes amis de LFI, du PC, d’EELV, de Génération.s et du PS. Pour améliorer nos vies, pour préserver notre Planète, à commencer par notre beau Périgord.

Prendre soin des autres, c’est ma vocation et c’est ma vie. C’est redonner du sens à des vies fragilisées, recréer du lien là où le vide et le désespoir se sont installés. Aujourd’hui un vent se lève. A l’issue des élections des 12 et 19 Juin, je veux être votre député, votre relais au sein d’une nouvelle majorité de gouvernement, de gauche et écologiste. Pour que l’espoir revienne.

Sebastien Peytavie, votre candidat

Né à Sarlat-la-Canéda, j’ai grandi à Borrèze (canton de Salignac)

J’ai pratiqué le rugby XIII en fauteuil.

Psychologue clinicien, installé en libéral à Carsac, j’exerce aussi à l’Hôpital de Sarlat. 

J’accompagne des précaires avec l’EMPASS : femmes victimes de violences, migrants, jeunes en souffrance.

Militant à Génération.S, je me suis présenté à plusieurs élections (européennes, départementales, municipales)

Sebastien Peytavie, candidat

Émilie Chalard, 30 ans, habitante de Condat Sur Vézère, diplômée d’un Master Arts Plastiques, graphiste et autoentrepreneuse dans le e-commerce. Soucieuse de l’écologie et des problèmes démocratiques, je rejoins la France insoumise en 2017 et deviens candidate titulaire aux élections législatives.

Émilie Chalard, suppléante

Ma profession de foi

Nous défendons